Production et fourniture de saules de souches sauvages

Fourniture de saules :

Plantés dès 2006, nos saules sont prélevés en milieu naturel et bouturés dans nos pépinières assurant une souche sauvage et un renouvellement par des plantations régulières. Nous respectons leur croissance naturelle gage de robustesse, sans engrais ni arrosage massif.

Pour augmenter la diversité de nos prélèvements, nous établissons des partenariats avec des gestionnaires de milieu naturel assurant la revalorisation des saules coupés bien souvent en bord de cours d’eau. Ainsi, nous assurons au mieux la fourniture en saules de souches sauvages pour vos chantiers de génie végétal.

La récolte et livraison se font lorsque les saules sont hors-sève, d’octobre à avril selon les années. Nous prélevons les saules en fonction de vos besoins, tant en termes de taille de branches et boutures que de diversité d’espèces. Saule pourpre, des vanniers, drapé, trois étamines, cendré, cinq étamines...

Dès leur récolte par une coupe nette, les branches en fagots et les boutures appointées de saules sont conservées en jauge et restent fraîches. Nos branches sont conditionnées en fagots solides facilitant leur manutention sur les chantiers et nos boutures en sacs robustes permettant une mise en jauge temporaire. Notre jauge est située en bord de route ce qui facilite le chargement pour les livraisons.

Nos produits :

Branches de saule vivant :

- Ramille type anti-sape / anti-affouillement :
   Ø 0,5-1,5 cm ; L = 0,8 à 1,2 m
- Ramille type lit de plançon / caisson végétalisé :
   Ø 1-1,5 cm ; L = 1 à 1,8 m
- Type Fascine :
   Ø 1-3 cm ; L = 2 à 2,5 m
- Type Couche de branche à rejets :
   Ø 1,5-3 cm ; L ≥ 2,5 m
- Type Tressage :
   Ø 2-4 cm ; L ≥ 3 m

Boutures de saule vivant :

- toutes longueurs disponibles sur demande
   Ø 2 à 4 cm
- Pieux vivants :
   diamètre et longueur sur demande

Pour plus d'informations ou demande de tarifs, n'hésitez pas à nous contacter :
contact@eco-saule.com

Le saule comme culture durable :

En dehors du marché potentiel des saules, ce type d’activité agricole présente aussi un intérêt «environnemental» qui s’inscrit dans la démarche du développement durable.

En effet, cette culture est une excellente pompe à nitrate et à phosphate qui permet de diminuer sensiblement l’azote minéral dans le sol et ainsi le risque de lessivage d’azote en profondeur. On peut donc compter sur cette culture pour protéger des nappes phréatiques ou les zones de captage d’eau souterraine. Elle permet de limiter l’érosion des sols et d’augmenter la biodiversité par rapport aux grandes cultures. Elle procure en effet un biotope favorable à énormément d’animaux, dont les oiseaux. La diversité de la microfaune est 140 fois plus importante que dans une culture agricole normale. L’essentiel du stock des éléments minéraux retourne au sol chaque année par la chute des feuilles. Cette culture ne requiert aucun produit chimique limitant ainsi la pollution des eaux. De plus, les saules fixent plus de CO2 que ce que nous consommons lors des transports, nous assurant ainsi une empreinte écologique positive.