Entretien de rivière

Après 8 ans d’expérience dans le génie végétal, Sébastien Charmetant apporte ses compétences pour vous écouter et vous accompagner dans votre projet. Spécialiste et passionné de la rivière, de la truite dans l’eau aux saules des talus, il cherche à redonner vie à cet écosystème et donne à Eco-Saule’ution l’envie d’agir.


Si vous êtes gestionnaire de cours d’eau et que vous recherchez une équipe compétente pour vous accompagner, Eco-Saule’ution est votre interlocuteur. Déjà partenaire sous convention de nombreux syndicats de rivières, Eco-Saule’ution peut gérer l’entretien de vos aménagements, atterrissements ou talus dès lors qu’ils sont peuplés de saules.


Ce qui confère sa qualité à un ouvrage de génie végétal est la souplesse donc la jeunesse des branches. Pour cela la taille et l’entretien des saules sont nécessaires pour assurer la durabilité de nos berges. Nous revalorisons alors les branches récoltées en les utilisant sur d’autres chantiers.

Pour tout projet nous sommes à l’écoute, n’hésitez pas à nous contacter.

En savoir plus sur le saule et le génie végétal :

Le génie végétal :

L’utilisation principale de nos saules est la réalisation de travaux de génie végétal pour le maintien et la lutte contre l’érosion des berges des cours d’eau. Les saules associés à d’autres plantes vivantes sont le cœur du génie végétal...

Ces techniques ont pour but de redonner un maximum de place à la rivière tout en répondant aux exigences du contexte, de voir la rivière et son bassin versant de manière globale pour en comprendre les enjeux. Cette analyse ouvre sur des choix qui favorisent l’écoulement de l’eau et la gestion des crues. Intervenir en des points nécessaires pour consolider les berges exposées aux forces de l’eau, redessiner un lit et un profil qui favorisent la vie du cours d’eau, prévenir les éventuels risques, assoir des digues...


Réelle alternative aux habituels matériaux de construction inertes et minéraux (enrochements, ouvrages bétonnés), le génie végétal présente de nombreux avantages pour stabiliser les rives d'un cours d'eau et s’adapte à chaque cas particulier.

Pourquoi utiliser du saule au bord des cours d’eau ?

Le saule dispose d’un enracinement fort par un système racinaire riche et dense. Cet enracinement a une efficacité croissante stabilisant de mieux en mieux les berges au fil du temps. Leur résistance à l’arrachement est largement comparable à celle des ouvrages minéraux classiques.

Le saule est gage de souplesse lors de crues ou de forts courants. Par leurs branches jeunes et souples qui battent dans l’eau, les saules dissipent l’énergie du cours d’eau et assurent une meilleure résistance des berges à l’érosion.

Le saule participe à l'autoépuration des rivières, il fixera azotes et nitrates au niveau des racines. De plus, il ne perturbe pas les relations entre les cours d'eau et les nappes phréatiques.

Le saule ainsi que les techniques végétales offrent quantité d'habitats du lit aux berges. Ils créent des zones favorables à la vie pisicole, ils donnent de la fraîcheur par leur ombre sur l'eau et limitent la croissance de plantes aquatiques envahissantes, la strate arbustive abrite les oiseaux... Le génie végétal contribue grandement au maintien de la diversité botanique et faunistique de nos rivières et participe à la restauration du patrimoine paysager d’une région.


Les techniques végétales sont également souples dans leur mise en oeuvre, car leur grande diversité, les possibilités de les combiner entre elles ou de les ajouter à des matériaux auxiliaires (bois, géotextile, etc) leur confèrent une grande capacité d'adaptation, répondant à chaque problématique.


Quelles sont les contraintes de tels aménagements ?

Les travaux nécessitent un entretien tous les 3 ou 4 ans. Toutefois, si l’on considère que les branches de saules alors récoltées peuvent être revalorisées par la suite sur d’autres chantiers de génie végétal, alors cet entretien arrête d’être un inconvénient et prend tout son sens.


Attention aux saules que vous utilisez sur nos rivières !!

Soucieux du respect de l’éthique biologique, nous n’utilisons que des espèces de saules arbustives et indigènes présentant les qualités requises pour vos travaux.

Les saules destinés à la vannerie sont des espèces issues de croisement afin d’obtenir différentes couleurs, des brins fins et droits sans ramification et ont une très forte croissance. Ils ont poussé grâce à un arrosage massif et à l’utilisation d’engrais. Ils ne présentent aucune des qualités souhaitées pour votre aménagement (ramifications, robustesse, taille arbustive...). De plus, en utilisant ces saules, vous introduisez sur nos cours d’eau des espèces qui vont concurrencer les saules indigènes et qui finiront par prendre le dessus alourdissant ainsi l’entretien nécessaire. Il en est de même pour les saules issus de TTCR (Taillis Très Courte Rotation) qui répondent très bien aux besoins de la filière bois-énergie en créant beaucoup de biomasse mais qui n’ont rien à faire au bord des cours d’eau. En effet, les saules issus de TTCR sont des hybrides à trop forte croissance.